Contact us

Garden centre: (709) 280-5032
Office: (418) 287-5262
email: info@poussepartout.ca

upa

We grow gardeners!

 
 

ico_titre.pngEngrais naturels ou chimiques ? | Blog

Contact us

Garden centre: (709) 280-5032
Office: (418) 287-5262
email: info@poussepartout.ca

upa

We grow gardeners!

 

De plus en plus de gens de gens se préoccupent de leur santé, de celle de leur communauté et aussi celle de leur environnement. Bravo ! C’est exactement ce qu’il faut faire si l’on veut préserver notre planète.

Les engrais naturels

Les engrais naturels peuvent  être d’origine organique (provenant de résidus de végétaux ou d’animaux) et d’origine minérale (roches broyées). Commençons à regarder de plus près les engrais d’origine végétale. Le gluten de maïs, et la farine de soya, sont apparus sur le marché, lorsque les gouvernements de différents pays ont commencé à interdire l’usage des herbicides. En plus d’être des engrais naturels, riches en azote, ils inhibent la germination de plusieurs mauvaises herbes du gazon.

Les engrais organiques d’origine animale, quant à eux, sont connus et utilisés depuis longtemps. La farine de sang  et celle de plumes sont  utilisées  pour leur haute teneur en azote soit 12 %. La farine d’os, quant à elle, est reconnue pour son pourcentage de phosphore (11 %)  aussi  pour son apport important de calcium (23 %).  La formule  équilibrée, 4-2-2, du fumier de poule déshydraté et sa teneur de 7 % en calcium augmente sa popularité auprès des jardiniers.

Les résidus de pêche sont  de plus en plus recyclés pour faire des engrais naturels. Au lieu d’être enfouis avec les vidanges ils sont maintenant broyés  pour en faire de la matière fertilisante. Les farines de poissons  sont une excellente source d’azote et de phosphore (10-6-2). Les farines de crabes ou de crevettes en plus d’être riches en azote et phosphore, contiennent également calcium et magnésium et possèdent aussi d’autres propriétés intéressantes. Elles contiennent du chitosane qui est un stimulant de la croissance et qui ralentit certains nématodes nuisibles aux plantes.

Les engrais naturels d’origine minérale proviennent de roches broyées tout simplement. Ils n’ont subi aucune transformation chimique. Le Sul-Po-Mag  (0-0-22) et le sulfate de potassium sont des exemples riches en potassium et souffre. Le phosphate de roche (13 à 16 % de phosphore),  ainsi que le sel d’Epsom (10 % magnésium) sont également très appréciés par ceux qui jardinent naturellement. 

Les engrais chimiques

Les engrais de synthèse sont issus de substances transformées chimiquement. Leur fabrication nécessite l’utilisation de ressources non renouvelables (combustibles fossiles). Ils sont devenus très populaires dans les années soixante, à cause de leur facilité d’utilisation. Un seul sac d’engrais chimique remplaçant  facilement quelques tonnes de fumier frais. Quel bonheur de ne plus manipuler des tonnes de matière organique ! Cependant, les agriculteurs de l’époque, ne savaient pas que l’utilisation à long terme de ces engrais, mènerait à la dégradation des sols cultivables. Étant des sels solubles, leur utilisation répétée et exclusive entraine des problèmes de salinité du sol. Ils peuvent même être nocifs pour les micro-organismes bénéfiques qui vivent dans le sol. Très concentrés, les risques de brûlure des racines sont élevés.

Pourquoi utiliser les engrais naturels plutôt que des engrais chimiques ?

La matière organique présente dans les engrais naturels est un amendement de premier choix pour le sol que l’on veut cultiver car elle en améliore sa structure. De plus, contenant des milliers de micro-organismes, elle stimule la vie biologique du sol. Autrement dit, les engrais naturels redonnent vie au sol. Ils nous permettent de nourrir le sol directement, le rendre plus fertile et ainsi, il pourra à son tour, nourrir les plantes que nous y semons. Quant à travailler avec la nature pourquoi ne pas utiliser sa façon de faire ?

ico_titre.pngComments

!There are no comments
! Posting comments after three months has been disabled.
 
Newsletter