Contact us

Garden centre: (709) 280-5032
Office: (418) 287-5262
email: info@poussepartout.ca

upa

We grow gardeners!

 
 

ico_titre.pngLe grand ménage du printemps | Blog

Contact us

Garden centre: (709) 280-5032
Office: (418) 287-5262
email: info@poussepartout.ca

upa

We grow gardeners!

 

Nos outils adaptés

Après la fonte des bancs de neige, notre terrain nous apparait bien lamentable : tout le feuillage du gazon est mort et gris et les dernières feuilles d’automne sont devenues brunes. Quelle morosité! C’est le temps de commencer le ménage extérieur.

Parfois l’enthousiasme d’aller jouer dans la cour, se réveille bien avant que le sol soit ressuyé. Il faut alors freiner notre élan et attendre que le sol soit prêt à nous recevoir. Après la fonte des neiges, le sol est gorgé d’eau, lorsque l’on marche dessus de l’eau apparait à la surface aussitôt. Il faut attendre qu’il ait avalé toute cette eau supplémentaire qui l’empêche de faire son travail, qui est de nous porter. D’ailleurs, on cale dans un sol détrempé et par le fait même on provoque la compaction du sol. Ce qui est très mauvais pour le système racinaire de la pelouse et autres végétaux que l’on cultive dans notre cour. Voilà pourquoi il faut éviter de circuler sur le terrain trop tôt. En attendant, il y a d’autres travaux à faire, le stationnement à balayer, non pas avec le boyau d’arrosage, mais plutôt avec un bon balai-brosse.

 

Attelée à temps, cette branche survivraVérifier les branches des arbres et des arbustes

Faire le tour des arbres et vérifier l’état des branches est une action à faire le plus tôt possible, avant même le débourrement des feuilles.  Éliminer les branches cassées et réparer celles qui sont partiellement blessées, en les maintenant en place grâce à une attelle. Cette opération doit s’effectuer avant que la sève ne commence à circuler.

Profitez-en, c’est le bon temps aussi pour tailler les branches indésirables. Certaines espèces, comme les peupliers, développent des branches tout le long de leur tronc, et celles qui poussent dans le bas de l’arbre peuvent nous empêcher de circuler sur le terrain. Ne pas enlever plus que le tiers du volume des branches.

Enlever les protections hivernales durant une journée grise

Choisir une journée nuageuse, ou encore mieux pluvieuse, pour détacher les branches ou enlever les abris sur les végétaux. Surtout s’il s’agit de conifères, car ils sont sensibles à l’insolation. Et oui! Les végétaux peuvent, eux aussi, souffrir d’un coup de soleil!  Après avoir été tout l’hiver à l’abri du soleil, le feuillage persistant des conifères peut subir de graves brulures lors de ses premières heures d’exposition aux rayons ardents du printemps.

Enlevez les branches et les feuilles mortes sur les platebandes de vivaces. Commencez, si le cœur vous en dit, à couper le feuillage des vivaces restés sur place pour protéger les racines.

Attendre un peu si de bonnes gelées sont encore prévues. Il ne faut pas oublier que nous sommes à Fermont.

Nettoyer la pelouse, & rétablir le pH du sol.

Le nettoyage de la pelouse consiste à dégager le sable, et le vieux gazon, qui empêchent les nouvelles pousses de voir la lumière. Cette opération peut s’effectuer à l’aide d’un râteau déchaumeur, d’un balai–brosse mécanique, d’un râteau à feuilles, ou encore avec la tondeuse sur laquelle une lame déchaumeuse a été préalablement installée.

Si votre terrain est acide, c’est le moment opportun pour le traiter. La présence de plaques de mousses ou de lichens dans votre pelouse indique clairement que le sol est très acide  et qu’il nécessite un traitement à la chaux dolomitique ou au calcium marin. Le gazon préfère un pH de 6,5, ce qui est presque neutre sur l’échelle d’acidité. Rétablir le pH du sol favorisera grandement la croissance de votre pelouse.

Attendre les nouvelles pousses avant d’épandre l’engrais

Ensuite lorsque les nouvelles pousses de gazon sortiront du sol, elles seront affamées d’azote. Elles en ont besoin pour construire leur feuillage. L’azote est le premier de la série de trois chiffres qui apparait sur les sacs d’engrais. Suivez-bien les recommandations du fabricant à propos du taux d’utilisation, car surfertiliser peut brûler gravement le gazon.

 Dans la prochaine chronique il sera question des engrais naturels versus chimiques; lesquels et comment les utiliser, en attendant, bon ménage du printemps!

 

Francine Marcoux 26 avril 2015

ico_titre.pngComments

!There are no comments
! Posting comments after three months has been disabled.
 
Newsletter