Contact us

Garden centre: (709) 280-5032
Office: (418) 287-5262
email: info@poussepartout.ca

upa

We grow gardeners!

 
 

ico_titre.pngPréparer l’hiver | Blog

Contact us

Garden centre: (709) 280-5032
Office: (418) 287-5262
email: info@poussepartout.ca

upa

We grow gardeners!

 

Enfin l’automne ! Ma saison préférée. La lumière naturelle plus riche, les derniers soubresauts de chaleur et les odeurs beaucoup plus présentes rendent les derniers  travaux d’extérieur agréables.  C’est le temps de préparer les végétaux à l’hiver.

Les plates-bandes de vivaces

En général, les plantes vivaces herbacées sont taillées à l’automne venu (lorsque le feuillage est devenu jaune). Ces plantes dont tout le feuillage meurent au cours l’hiver, ne se préoccupent pas qu’on les déshabille. Elles se feront de nouvelles feuilles le printemps prochain. Seul leur système racinaire demeure vivant, l’hiver durant.

J’ai, avec les années, adopté une autre façon de travailler, celle de Mère Nature. Je préfère laisser le feuillage mourir sur place. Les tiges mortes et l’amas de feuilles, favorisent l’accumulation de neige, dès la première précipitation. Et la  neige est la meilleure protection thermique à offrir aux végétaux. Surtout ici, le thermomètre peut descendre en dessous de – 40 degrés Celsius.  Il n’y a pas beaucoup de plantes qui peuvent survivre à de tels froids, seulement celles qui sont zonées 1.

Il y a un autre avantage à laisser le vieux feuillage, au printemps suivant, il nous indique qu’il y a un végétal qui pousse là, en plus de protéger les nouvelles repousses qui parfois sortent un peu trop tôt dû à un réchauffement précoce. 

Les arbustes et les arbres

Seules les plantes fragiles (zonées 4 et plus),  les cèdres,  et celles qui sont plantées à des endroits balayés par le vent, ont besoin d’une protection hivernale. La pose d’une clôture à neige autour ou faisant face aux vents dominants favorisera l’accumulation d’un manteau naturel de neige pour votre arbuste.

Si vous avez des cèdres, il est préférable de les recouvrir de toile de jute vers la fin d’octobre. Ne les recouvrer pas trop tôt. Et n’utilisez pas de plastique pour faire de la protection hivernale de végétaux. Ils ne pourront plus respirer !  Utilisez de la toile de jute ou un géotextile spécialisé pour la protection hivernale des végétaux. Installer le textile autour de l’arbuste, de façon à ce qu’il ne touche pas le feuillage à l’aide de piquets.

Le gazon

À la fin de l’été, fertilisez votre gazon avec un engrais riche en potassium. C’est le troisième chiffre de la formulation qui doit être le plus élevé. Tel que 7-5-20 (engrais chimique) ou encore le 3-2-9 (engrais naturel). Le potassium augment la résistance aux maladies et aussi au gel. Assurez-vous d’épandre l’engrais quelques semaines avant les premières neiges, afin que le gazon ait le temps de l’absorber.

Il est préférable que le gazon soit court pour passer l’hiver. Bien sûr que le vieux feuillage protègera les racines durant l’hiver, mais lorsque le printemps viendra, les chances de développer une maladie fongique dans la pelouse sont élevées. De plus, le travail de déchaumage du gazon sera beaucoup plus ardu.

Pour assurer la survie du gazon durant l’hiver, il faut simplement laisser la neige le recouvrir et le protéger. Si vous devez déneiger certains endroits engazonnés, laissez une certaine couche de neige (20 cm) se former, et ne la dégagez pas.

Il existe aussi des couvertures spécialisées pour protéger les gazons durant l’hiver. Ce géotextile, laisse passer la lumière et l’eau. Il protège le gazon contre les abrasifs et le sable de rue. Ainsi au printemps, vous balayez le tapis, ce qui est beaucoup plus facile que de râteler le sable au travers des nouvelles pousses de gazon. 

Les balises

Les balises sont des repères très utiles et appréciés par les déneigeurs. N’hésitez pas à les utiliser, elles permettent d’éviter des bris importants. En plein milieu d’une rafale de poudrerie, il est souvent difficile de se positionner, voici donc, le rôle des balises.

Les végétaux ligneux (arbres et arbustes), sont fragilisés par le froid hivernal. Les branches sont faciles à casser, et combien d’années prendra la reconstruction de ces branches ici à Fermont (royaume de l’hiver et des étés courts) ? La pose de balise permet de savoir qu’il y a un arbre à cet endroit afin d’éviter de souffler dessus.

Les balises sont pratiques aussi pour délimiter le gazon par rapport à la rue. L’accumulation de neige et de glace font disparaitre les bordures de ciment, et parfois on peut observer au printemps suivant, des éraflures sur le gazon le long de la rue.

Les plantes en contenants

Si vous faites de la culture en contenants, c’est-à-dire faire pousser des vivaces et/ou des arbustes dans des pots ou des boites, il faut les ranger à l’endroit où il y a le plus d’accumulation naturelle de neige sur votre terrain. Le long d’un mur, ou de la haie, un endroit que vous ne déneigerez pas. Ainsi vos plantes bien à l’abri sous une épaisse couverte de neige pourront traverser l’hiver sans tracas.

ico_titre.pngComments

!There are no comments
! Posting comments after three months has been disabled.
 
Newsletter